contact(at)mywegroup.com | Pour toute information, contactez dès maintenant notre équipe : Amiante avant travaux Nice

Une petite révolution dans le monde de l'amiante, le "préjudice d'anxiété" - 15/04/2019

La Cour de Cassation a statué : tout salarié ayant été exposé à l'amiante pourra faire valoir un préjudice d'anxiété.

Le « préjudice d’anxiété » permet l’indemnisation de personnes qui ne sont pas malades mais qui s’inquiètent de pouvoir le devenir à tout moment.

Le travailleur souhaitant voir indemnisé son préjudice d’anxiété devra justifier de son exposition à l’amiante. En retour, l’employeur pourra s’exonérer s’il apporte la preuve qu’il a mis en œuvre les mesures de sécurité et de protection de la santé prévues par le code du travail.

Malgré l’interdiction complète, en 1997, de ce matériau isolant bon marché, largement utilisé en France dans l’industrie et la construction, le scandale sanitaire lié à l’amiante est loin d’être terminé.

Rassemblement devant le Palais de justice de Paris, le 22 mars.

Rassemblement devant le Palais de justice de Paris, le 22 mars. THOMAS SAMSON / AFP


« Retour aux actualités